CDP 6588

Les origines du reiki

Le reiki remonte très loin dans l’histoire du Tibet selon certains chercheurs, soit à 500 av. J.-C. Redécouvert au Japon dans les années 1800 après avoir été pratiquement voué à disparaître comme art de guérir, le reiki s’est répandu au monde occidental dans les années 1970. Il est à présent accepté comme pratique thérapeutique dans notre culture.

Comment le reiki se pratique-t-il?

Le traitement reiki se donne couché sur une table de massage, bien qu’il pourrait être reçu assis ou même debout. On fait souvent jouer de la musique durant le traitement et la conversation se limite au minimum. Le praticien positionne ses mains sur le corps de la personne selon une séquence précise ou selon l’intuition du « guérisseur ». Il se concentre sur les régions autour de la tête et des épaules, sur l’abdomen, les genoux et les pieds. Il n’y a aucun massage comme tel puisque le reiki se pratique en travaillant les champs de vibration qui entourent et pénètrent le corps tout en subtilité. Chaque position des mains dure de trois à dix minutes, selon ce qui est jugé nécessaire pour un traitement bénéfique répondant aux besoins du receveur.

En quoi consiste le reiki?

Le reiki (prononcé ré-ki) est un mot japonais qui signifie « force de vie et énergie universelle », c’est-à-dire l’énergie qui nous entoure. Il s’agit d’une méthode de guérison holistique par imposition des mains qui vise le corps et l’esprit. Selon la croyance, l’énergie circule à travers les mains du praticien lorsqu’elles sont placées sur ou près d’une source potentielle. Simple, naturel et sans risque, le reiki peut convenir à tous comme méthode thérapeutique spirituelle ou comme source de perfectionnement de soi. Il s’agit d’une technique à la fois douce et énergique qui contribue à réduire le stress, à faciliter la détente et à favoriser la guérison du corps.

Est-ce que le reiki est une religion?

CDP 6153

Le reiki n’est pas une religion, bien qu’il constitue une forme de guérison spirituelle. Il ne dépend aucunement du développement spirituel ou des croyances religieuses d’une personne, donc convient à tout le monde. Il n’est pas non plus nécessaire de croire aveuglément au reiki pour jouir de ses bienfaits. En fait, même le sceptique le plus assumé peut en profiter, pour peu qu’il ne se ferme pas délibérément à l’expérience.

Que ressent-on lorsqu’on reçoit un traitement reiki?

S’il est vrai que chaque personne vit son traitement à sa manière, il n’en demeure pas moins qu’on éprouve unanimement une sensation de détente profonde. De plus, certains se sentent enveloppés d’une luminance énergétique ou traversée par elle. D’autres ne ressentent absolument rien au départ ou, à l’opposé, se sentent flotter, se laissent submerger par le sommeil ou sentent une lueur passer à travers leur corps et autour de celui-ci. Souvent, on ressent un peu de chaleur ou des picotements aux endroits traités.

Bienfaits du reiki

  • Détend en profondeur
  • Procure un sentiment de bien-être, de paix et de sécurité
  • Apaise l’esprit
  • Accélère le processus de guérison du corps
  • Revigore
  • Favorise une attitude positive et une allure équilibrée
  • Libère les tensions émotionnelles

Le reiki, de plus en plus accepté par le milieu médical

Un nombre grandissant d’établissements médicaux traditionnels, comme les instituts de cardiologie, les hôpitaux et les hospices, reconnaissent les bienfaits du reiki dans le processus de guérison du patient. Médecins comme infirmières affirment que le reiki réduit le stress, diminue le besoin de prendre des antidouleurs, augmente le temps de sommeil et l’appétit et accélère le processus de guérison. Ils affirment également que le reiki réduit la plupart des effets secondaires du rayonnement et des médicaments, y compris la chimiothérapie. Le reiki est compatible avec toutes les autres approches thérapeutiques ou médicales destinées à favoriser la convalescence et l’optimisme même. En tant que praticiens du reiki, nous ne pouvons poser de diagnostic ni garantir de résultats, mais nous croyons fermement qu’il possède une sagesse infuse, qu’il se base sur la dimension spirituelle, ne sert que le bien absolu et circule librement là où les individus en ont besoin — rien que du bon finalement!

« Il peut être intéressant de savoir qu’il existe cinq principes ou préceptes sur lesquels repose la dimension spirituelle du reiki. Peu importe les croyances spirituelles ou religieuses des gens, je suis convaincu que ces principes unificateurs favorisent l’équilibre intérieur, le respect de soi et des autres et nous place en état de communion avec le monde entier. »

Principes du reiki :

Ne te mets pas en colère. Ne te fais pas de soucis. Exprime ta gratitude envers autrui. Travaille et vis honnêtement. Sois bon envers tout ce qui vit.